09/12/2008

Dirigeants de l'Europe: où êtes-vous ?

avaazlogo_fr


Pendant que l'attention mondiale est portée ailleurs, les négociations internationales visant à trouver une solution à la crise des changements climatiques arrivent finalement à un point critique. Les dirigeants mondiaux sont réunis en Pologne cette semaine pour tenter d'arriver à un accord, duquel découlerait un traité international nouveau et influent. Or, l'Italie, la Pologne et l'Allemagne se heurtent aux négociations.


Capitalisme contre le climat (01)


Nous devons de toute urgence tenter d'influencer les dirigeants de ces trois pays, Merkel, Berlusconi et Tusk. Si ces chefs d'État ne changent pas leur stratégie, l'Europe ne pourra arriver à une position concertée, ce qui pourrait littéralement faire péricliter tout le processus mondial.


Avaaz a obtenu des réunions urgentes avec des négociateurs-clé dans le dossier climatique ici en Pologne, au sommet de l'ONU et aux discussions de l'UE à Bruxelles. Pour avoir un véritable impact, nous avons besoin d'un fort appui du public. Ajoutez votre nom à la pétition sur les changements climatiques ici, envoyez-la à vos amis et aidez-nous à porter notre voix au cœur des négociations:

http://www.avaaz.org/fr/europe_climate_crunch_time


pollution


Lors des dernières années, les États-Unis, le Japon et le Canada ont obstrué les négociations sur le climat avec entêtement, tel que 300 000 d'entre nous avons démontré à Bali. Maintenant, Bush, Fukuda et Harper sont partis ou sont près de la porte. Maintenant que nous approchons du dernier virage, une percée est donc à portée de main... si seulement l'Europe n'était pas à la veille d'abandonner son programme climatique ambitieux.


Les lobbys du charbon et de l'industrie lourde utilisent le prétexte de la crise financière comme un écran de fumée pour bloquer le processus. À cause des positions de l'Allemagne, de l'Italie et de la Pologne, les pourparlers de l'Union européenne sont dans une impasse à Bruxelles et l'UE est complètement inefficace dans ses négociations aux Nations Unies. Nous devons donc réussir cette semaine à débloquer ces négociations si nous voulons qu'une feuille de route soit établie en vue du sommet final de l'ONU à Copenhague l'an prochain.


Dans ces trois pays, il n'est pas trop tard. Nous pouvons montrer à ces gouvernements que leurs propres citoyens et le reste du monde ne se contenteront de rien de moins que d'une action vigoureuse pour contrer les changements climatiques. Avaaz a commandé des sondages d'opinion indépendants sur le climat dans les trois pays et a lancé une pétition mondiale massive, qui sera remise pendant les rencontres aux Nations Unies et à l'Union européenne. Nous avons également préparé des offensives médiatiques majeures lors de ces rencontres afin d'encourager et de pousser les dirigeants de l'UE à agir correctement. Ajoutez votre nom ici :

http://www.avaaz.org/fr/europe_climate_crunch_time


Capitalisme contre le climat (02)


Avant qu'Obama ne prenne le relais, la prochaine étape de la réponse mondiale aux changements climatiques dépend de la direction adoptée par l'UE. Voici ce que nous demandons à l'Europe d'apporter à la table de négociations : une réduction des émissions de 30 % d'ici 2020 si une entente globale est atteinte, une mise aux enchères des permis à 100% et un système strict de conformité s'assurant que les cibles sont atteintes. La politique climatique adoptée par l'UE pourrait soit raviver ou éteindre les négociations internationales en Pologne, tout en déterminant le ton du sommet final de Coppenhague.


Pour tous ceux d'entre nous qui se sentent concernés par les changements climatiques, le moment est venu d'envoyer un message aux dirigeants, les enjoignant à prendre des décisions éclairée. D'ici au nouvel an, la politique de l'Europe sera fixée, en même temps que la réponse globale aux changements climatiques.


Avec détermination,


Ben, Luis, Iain, Graziela, Brett, Paula, Ricken, Alice, Pascal, Milena, Veronique et toute l'équipe d'Avaaz.


LISEZ IMPRECOR

http://www.inprecor.org/


Capitalisme contre le climat (03)

21:11 Écrit par Patrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sauvez la planete, capitalisme |  Facebook |

Commentaires

Rien ! Les dirigeants ne dirigent pas, ils gèrent les véritables maîtres de notre société: les idées ! (cfr Gramsci)
L'idée dominante est le "libre échange", tant que cette idée sera maîtresse, rien ne changera.

Écrit par : Boris | 10/12/2008

Hélas... Ce n'est que trop vrai

Écrit par : Patrice | 20/12/2008

Les commentaires sont fermés.