09/04/2009

Ils ne veulent rien comprendre.

survival_logo_fr_fr


8 000 Dongria Kondh vivent sur les pentes de la montagne Niyamgiri, dans l’Etat de l’Orissa en Inde. Ils vénèrent et protègent cette montagne et se considèrent comme les descendants royaux de son dieu.


Cette région est d’une beauté remarquable et ses denses forêts sont très riches en faune et en flore. Les Dongria Kondh cultivent leurs jardins sur les versants de la montagne et récoltent des baies sauvages, des fleurs et des feuilles dans les forêts dont ils font un petit commerce. Leur mode de vie et leur religion ont protégé pendant des siècles les forêts de Niyamgiri.


Dongria Kondh


Le sommet de la montagne, que les Dongria Kondh considèrent comme sacré car c’est le siège de leur dieu, contient d’importants gisements de bauxite (minerai utilisé pour produire l’aluminium).


La compagnie minière britannique Vedanta projette d’exploiter cette ressource, ce qui dévastera les forêts, les rivières qui y prennent leur source ainsi que la culture et l’identité des Dongria Kondh.


Bauxite - Niyamgiri hills


Niyamgiri Hills - La montagne de bauxite


Les villageois qui ont été déplacés au pied de la montage pour laisser place à la raffinerie de bauxite ont subi menaces et violences, ont perdu leurs terres et n’ont plus aujourd’hui aucun moyen de subsistance.


Bien que la Cour suprême indienne ait interdit à Vedanta d’exploiter la montagne, elle a accepté la candidature de Sterlite, sa filiale indienne, à condition que cette dernière suive quelques règles, notamment le financement d’un fonds pour le “développement indigène”. Mais aucun “développement” ou “compensation” ne pourra résoudre les problèmes engendrés par l’exploitation de Niyamgiri : la destruction d’un environnement et d’une culture uniques.


Si le gouvernement n’agit pas rapidement pour protéger la montagne, l’exploitation minière devrait prochainement démarrer. Les Dongria Kondh perdraient ainsi leurs moyens de subsistance, leur maisons, leur identité et le caractère sacré de leur plus important site religieux.


Tout comme d’autres peuples indigènes déplacés de par le monde, il perdraient également leur santé, leur autonomie et leurs connaissances précises de ces collines, de ces forêts et des systèmes de culture qu’ils ont acquis au cours des siècles.


AGISSONS !

http://www.survivalfrance.org/agir/lettres/dongria


Quelques réflexions personnelles


Les médias qualifient l'Inde comme la "plus grande démocratie du monde". C'est quasi systématique. Prétendant détenir la Vérité, il s'agit que vous en soyez convaincu, qu'il n'est pas de mise de revenir sur ce fait. Mais qui passent sous silence, bien sûr, tout ce qui pourrait nuire à l'image pseudo-démocratique de l'Inde.
Curieuse démocratie qui ne respecte pas sa propre Constitution. En effet, selon "Univers Nature", cette région serait protégée à cause de "son vaste biotope forestier" et son caractère sacré.
Singulière démocratie qui sacrifie délibérément 8000 de ses habitants au culte du veau d'or.
Parce que ne nous leurrons pas, c'est bien de cela qu'il s'agit. Au delà du caractère scandaleux d'une telle entreprise, c'est la preuve que, malgré la crise que le capitalisme a volontairement engendré, ses représentants ne veulent en rien changer. Mieux, ils veulent prendre leur revanche. Prouver envers et contre tout que le maximum de profits reste leur but ultime. Et tant pis pour la catastrophe qui met en péril l'existence même de notre planète et tant pis s'il est nécessaire, à leurs yeux, de sacrifier un peuple, une culture, une civilisation.
Épinglons aussi le gouvernement britannique qui se tait dans toutes les langues devant ce scandale provoqué par une entreprise insulaire. Une fois de plus, constatons que les discours et les promesses sont à des distances intersidérales des actes.
Quant à l'Europe, ce nain politique, mieux vaut n'en pas parler pour ne pas être grossier.


RÉFLÉCHISSEZ BIEN AVANT DE GLISSER VOTRE BULLETIN DE VOTE, LE 7 JUIN

01:03 Écrit par Patrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : capitalisme, sauvez la planete |  Facebook |

Commentaires

7 JUIN J'ai toujours pensé que le vote était un geste citoyen. Et pourtant, ce 7 juin, je n'irai pas voter car je ne me sens plus citoyen du tout.
Ce blog montre bien des dysfonctionnements de cette planète et je sais, pourtant, que mon vote n'y changera rien: on va prendre les mêmes à peu de choses près et on va recommencer...
Il est bien beau de dénoncer, il faut certes ne jamais s'arrêter de dénoncer les horreurs de notre société, mais il est angélique de croire qu'un bulletin de vote changera quelques chose, la grande majorité des électeurs ne s'informant que par la télévision ou par les médias crétins qu'on nous impose. Nous lisons Bellaciao, nous lisons des médias alternatifs, mais pour la grande majorité, ces médias sont inexistants ou, comme on l'a dit dans la tévé, ils sont tenus par de dangereux révolutionnaires... La presse préfère s'étendre sur les "débordements" des Black Blocs, pas sur les mensonges et les faux-semblants du G20. Je n'ai aucune honte à crier mon soutien aux Black Blocs, le pacifisme n' a jamais rien changé et le G20 ne fait rien d'autre que de déclarer la guerre aux peuples. Alors, à la bataille!

Écrit par : f(lca) | 10/04/2009

Encore des blagues ! Marxisme et capitalisme sont la vieillesse du monde ......Conseil : " Si jamais vous vous trouvez dans un bateau qui coule , l'énergie pour changer de bateau est plus productive que l'énergiepour colmater les trous ....En conclusion : " l'avidité avilit l'individu . "

Écrit par : Hakima | 17/06/2009

Les commentaires sont fermés.