30/09/2009

A l'attention des citoyen(ne)s qui se faisaient des illusions sur Obama


UAG


Le 19 Août 2009, Paul-Emile Dupret prend un vol direct de Paris-Mexico d'Air France pour assister pour son groupe parlementaire à une réunion du Forum de Sao Paolo. Paul-Emile Dupret (juriste, défenseur des droits de l'homme, et altermondialiste engagé) travaille comme conseiller au groupe de la Gauche (GUE/NGL) du Parlement européen, sur les questions de commerce international. Au milieu de l'Atlantique, une hôtesse vient lui expliquer au nom du capitaine, qu'à cause de sa présence à bord les Américains refusent le survol des Etats-Unis, et que l'avion devra dès lors piquer vers le sud afin d'éviter la Floride et le golfe du Mexique. Six mois plus tôt M. Hernando Calvo, un journaliste colombien avait connu la même mésaventure. Quel est le lien entre ces deux personnes ? Tous deux se sont opposés à la loi extraterritoriales Helms-Burton qui pénalise Cuba ; tous deux ont écrit dans le Monde diplomatique ; tous deux ont critiqué le Plan Colombia, le gouvernement Uribe et les exactions des groupes paramilitaires ; tous deux ont critiqué les abus d'entreprises américaines telles que Coca-Cola ou Monsanto ; tous deux ont largement exprimé leur soutien aux pays tels que le Venezuela, la Bolivie, l'Equateur qui s'émancipent du joug américain et européen... Il s'agit de toute évidence de d'utilisation des lois anti-terroristes pour brider les droits civils, pour punir des "délit d'opinion".


Dupret Paul-Emile


Paul-Emile DUPRET


A l'Ouest, rien de nouveau.

14:19 Écrit par Patrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : capitalisme |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.