12/11/2009

Les profits contre l'environnement


cyberpresse-logo


Incinération des déchets en Irak et Afghanistan: plaintes contre KBR


Des dizaines de militaires américains ont déposé 34 plaintes un peu partout aux Etats-Unis contre la société KBR qu'ils accusent d'avoir incinéré dans des décharges à ciel ouvert toutes sortes de déchets toxiques pour leur santé en Irak et en Afghanistan.


Pollution Irak


Selon une de leurs avocates Susan Burke interrogée mardi, «34 plaintes ont été déposées depuis novembre 2008, dont 18 ces derniers jours». «Toutes les actions réparties dans plus de 30 Etats sont rassemblées en une devant un juge fédéral du Maryland pour toute la procédure précédant les procès qui se tiendront séparément», a-t-elle expliqué à l'AFP.


Chacune des plaintes représente plusieurs soldats mais parle au nom d'«au moins 100 00 autres» qui souffrent de problèmes de santé en raison des émanations provenant de l'incinération des déchets sur des bases militaires.


Les sociétés de services pétroliers Kellog Brown & Root et son ancienne maison-mère Halliburton, qui a été dirigée par l'ancien vice-président Dick Cheney, étaient sous contrat avec le gouvernement américain pour détruire les déchets des bases et des camps en Irak et en Afghanistan.


Dans une des plaintes, déposée devant le tribunal fédéral de Nashville et dont l'AFP s'est procuré copie, les plaignants affirment que les faits «ont commencé en 2003 et demeurent inchangés jusqu'à la date d'aujourd'hui». Pour eux, KBR et Halliburton étaient «motivés par le gain financier».


Ils décrivent le type de déchets brûlés dans ces décharges: «camions, pneus, piles au lithium, mousse de polystyrène, papier, bois, caoutchouc, produits pétroliers lubrifiants, métaux, huile hydraulique, boites de munitions, déchets médicaux, corps humains, articles médicaux, peinture, solvants, amiante, produits contenant des pesticides, tuyaux en plastique, carcasses animales, produits chimiques dangereux, et centaines de milliers de bouteilles en plastique».


L'exposition à l'«épaisse fumée» qui émanait de l'incinération a, toujours selon la plainte, «créé un grave danger pour la santé» des militaires en poste en Irak et en Afghanistan, dont certains souffrent aujourd'hui de troubles respiratoires ou d'asthme.


Les plaignants accusent KBR et Halliburton entre autres de «négligence», «mise en danger de leur intégrité physique», «nuisance», «détresse émotionnelle», «conduite délibérée et volontaire», «négligence dans l'embauche, la formation et la supervision» des personnels ou encore «non respect de l'obligation d'alerte». Ils réclament des compensations financières.


Dans un communiqué sur son site internet, KBR rejette ces allégations. La société affirme notamment que c'est l'armée américaine qui «créé une liste des articles interdits à l'incinération déterminant quel déchet peut être placé dans la décharge».

11:38 Écrit par Patrice dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sauvez la planete |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.